mode nuit
Image
Wednesday, 17 August 2022
Logo

RDC: Les Tutsi et Banyamulenge congolais appelés à dénoncer le comportement du Rwanda et de Kagame (Daniel Aselo)

RDC: Les Tutsi et Banyamulenge congolais appelés à dénoncer le comportement du Rwanda et de Kagame (Daniel Aselo)

Le Vice Premier Ministre de l’Intérieur et sécurité Daniel Aselo appelle la communauté Tutsi congolaise et Banyamulenge à faire bloc derrière les efforts du Gouvernement pour dénoncer le comportement du Rwanda et de son président Paul Kagame face à l’agression de la RDC.

Il a fait cet appel dimanche 19 juin, dans une mise au point concernant le discours de haine et xénophobie mais surtout concernant l’étonnement, dit-il, du Gouvernement congolais au sujet du silence de cette communauté au sujet de l’invasion des troupes rwandaises en RDC en soutien au mouvement terroriste du M23.

 

Une chose, le gouvernement congolais s’étonne lorsqu’on se bat contre cette agression mais vous nos frères Tutsi congolais, Banyamulenge, on ne vous voit pas soutenir votre gouvernement pourquoi ? Là, nous aussi on se pose de questions. Nous sommes avec vous mais nous on se bat et vous vous enfermez et vous voulez que d’autres congolais tombent dans le piège du Rwanda. Vous n’arrivez pas à dénoncer pourquoi ? Dénoncer vous aussi le comportement du Rwanda et de Kagama. Pourquoi vous ne le faites pas”, a-t-il déclaré.

Par ailleurs, il a condamné toutes les attaques de stigmate contre cette communauté.

 

A mes frères tutsi ou Banyamulenge s’il y a un problème, appelle. Que tu sois au Kivu, Lubumbashi, à Kinshasa, s’il y a menace appelle les autorités de la ville où tu te trouves. Vous ne pouvez pas vous sentir en insécurité dans votre pays. Mais nous nous adressons à vous et à tous les autres congolais, il y a pas affaire de stigmatiser les autres, il y a pas de chasse à l’homme”, a dit Daniel Aselo.

 

Dans ce même ordre d’idées, le patron de la territoriale de la RDC a recommandé aux responsables de partis politiques de la discipline à travers leur militants.

 

J’appelle les responsables des partis politiques, dites à vos militants pas de réunion en route, qu’ils se fassent à vos sièges respectifs. Je vous demande également responsables de partis politiques de dire à vos militants que porter les vêtements à insignes militaires est interdit”, a-t-il insisté.

 

Signalons que ce message intervient aussi après une vidéo ayant fait le tour des réseaux sociaux illustrant des individus habillés en tenue et indice militaire avec mention “brigade spécialle de l’UDPS”, parti au pouvoir, munis des machettes en train de contrôler des véhicules pour repérer selon des témoins, des personnes avec morphologie nilotique.

 

Du côté de l’UDPS, son secrétaire général Augustin Kabuya a condamné cet acte invitant les autorités compétentes à diligenter des enquêtes pour arrêter ces personnes “identifiables” pour les déférer sans délai devant la justice.

commentaire / repondre